Happy Birthday Eis Schoul 10 Joer

Le discours de Mick Entringer du comité des parents


… et savoir, travail, et joie …et plein d’autres choses. Tout cela on le vit tous les jours à Eis Schoul. Tous les jours vous accueillez nos enfants avec respect, gentillesse, et compassion, avec une incroyable patience et un dévouement sans pareil.

Ici, dans ce cadre particulier d’une petite école, tout le monde connait tout le monde. Dans ce cadre familier, à taille humaine, il est possible de créer du lien relationnel fort. Et on le sait, c’est une condition pour que puisse se développer un espace de confiance et le plaisir d’apprendre.

Et c’est vous, les éducatrices et éducateurs, les enseignantes et enseignants, et [quel gros mot] les « agents externes », vous nos créatifs … c’est vous qui tous ensemble créez cet univers exceptionnel d’apprentissage. C’est Vousqui faites la différence ! C’est votre personnalité, votre disponibilité et votre générosité.

Bien sûr, Eis Schoul, n’est pas non plus le paradis ultime, sur terre scolaire : Des congés de maladies longue durée, des remplaçants qui ne sont pas là. Des enseignants qui se retirent, parce qu’ils, ne s’y retrouvent plus. Des attentes déçues. Des bus qui viennent en retard. Des problèmes scolaires. Des vestes, des bonnets et des chaussures qui disparaissent. Bien sûr ici aussi, il y a des conflits, des élèves et des adultes qui dérangent et ou qui en ont, parfois marre ... Mais la grande particularitéde Eis Schoul, c’est qu’on se donne les moyens, afin d’y remédier.

A part les compétences professionnelles et relationnelles du personnel, l’école s’est dotée (autour d’un concept pédagogique cohérent à travers tous les cycles) de toute une panoplie d’instruments pédagogiques supplémentaires.

Et puis, il y a l’équipe multiprofessionnelle au sein de l’école - cela est une exception rare et une chance inouïe dans le paysage scolaire public – et, on y tient particulièrement !

A Eis Schoul, quand il y a un problème, on ne laisse pas tomber parce que c’est compliqué et parce que ça prend du temps. Non, ici on cherche des solutions, dans le dialogue, ensemble ; on essaie d’aller au bout. Et la parole des enfants et des parents compte.

Ici il y a une volonté de communication ouverte, transparente et proactive envers les parents. Même si cela ne fonctionne pas toujours à 100%, il y a une volonté réelle de bien faire.

Mettre les enfants au centrede l’enseignement et de l’éducation, est une réalité à Eis Schoul, et non pas une expression creuse. Ici les enfants développent et dirigent, en grande partie, réellementeux-mêmes leur apprentissage. La différenciationne se limite pas aux groupes forts et faibles d‘une classe, mais cette différenciation est individuelle. A la tête du client. Et toutes ces petites têtes sont différentes les unes des autres, et merveilleusement curieuses, pleines d’envie de découvrir et d’apprendre. A Eis Schoul on célèbre la diversité comme une richesse, et non comme un problème. Une diversité linguistique, sociale, culturelle et scolaire que les enfants apprennent à gérer avec une totale normalité.

Cela n’a pas toujours été facile pour Eis Schoul. En tant que projet pilote, c’était une nouveauté dans le paysage scolaire, parfois incompris, parfois jalousé. Et aujourd’hui encore pour certains Eis Schoul ressemble à un ovni pédagogique. Et on se demande pourquoi ? Eis Schoul devrait être ce qu’il y a de plus ordinaire. A travers les 10 ans d’existence de l’école, des hauts et des bas, des combats internes et externes, des questionnements, des évaluations, des réajustements … Eis Schoul a réussi son pari d’être une école pour tousles enfants, un formidable instrument de réelle inclusion et, d’intégration sociale aussi. Un endroit étonnant d’apprentissage et d’épanouissement pour nos enfants.

Aujourd’hui l‘école publique s’efforce d’aller dans le même sens, c’est une volonté politique, difficile souvent, il y a beaucoup de résistances. A Eis Schoul on est fier d‘être un exemple, et on sait très bien que cela est seulement possible avec les moyens et les ressources nécessaires. Et cela est seulement possible aussi, avec une équipe unie, qui adhère aux concept pédagogique.

On est très conscient, en tant que parents, que ce type d’enseignement et d’éducation, demande beaucoup d’engagement et de temps de son personnel. Et si cela n’a pas été fait encore, voilà le moment de vous en remercier … et de remercier tous ceux qui soutiennent Eis Schoul. Cela va prendre un peu de temps, mais c’est très important – et cela risque de durer à nouveau 10 ans avant que cela se refasse, donc profitons !

!!! Merci à tousles membres du personnel pour votre passion, votre écoute et le dévouement que vous y mettez.

ParticulièrementMerci à toi Marc ! Tu es l’âme de cette école, tu y a mis une grande compétence pédagogique et beaucoup de cœur, de temps et de sueur, au dépens aussi de ta vie privée. Pendant 10 ans tu as porté le flambeau de l’école contre vents et marées, infaillible et inépuisable. A des heures pas possibles – jour et nuit. On ne sait pas comment tu as fait ; c’est un réel mystère pour nous parents. Jamais tu n’as abandonné -et pourtant par moments la pression était très grande. Merci à toi et Merci à ta famille aussi. Si on en est là aujourd’hui, c’est en grande partie, grâce à vous!

Un grand Merci aussi à Martine Schmit, qui insoupçonnée dans les coulisses, fait depuis 10 ans tourner la gestion et la machinerie administrative. Un travail minutieux, parfois très délicat, que tu manies avec beaucoup de diplomatie et de finesse, parfois très nécessaires pour faire avancer les choses.

Sans vouloir, en oublier aucun : Merci encore une fois à tous les membres du personnel de Eis Schoul. Vous êtes extraordinaires !

Merci beaucoup aussi aux femmes et aux hommes politiques (qui malheureusement sont largement absents ce soir) et qui dans les moments difficiles pour Eis Schoul ne l’ont pas laissée tomber. Un grand Merci à l’ancienne ministre de l’éducation Mady Delvaux pour sa confiance et son courage politique. - Et Merci à l’actuelMinistre de l’éducation Claude Meisch, qui nous a entendu quand il s’agissait de retravailler la loi de Eis Schoul et qui n’a pas bâclé le projet. Mais malheureusement à nouveau faute de temps, la nouvelle loi ne sera pas finalisée cette législature. - Merci aussi aux représentants de la Commission parlementaire éducation, qui nous ont écoutés, en espérant que, n’importe le résultat des prochaines élections, ensemble, on pourra rapidement finaliser la nouvelle loi de Eis Schoul - selon les principes du projet pédagogique qui y a été développé au cours des 10 dernières années.

Merci aussi à vous, Pierre Reding, du Ministère de l’éduction. Vous prenez le temps de nous écouter, Merci pour votre compréhension et pour votre soutien! On a toujours besoin d’alliés.

Puis Merci àtous les parentsqui ont trouvé à Eis Schoul un projet pédagogique différent et qui le soutiennent. N’oublions pas la grande chance qu’on a d’avoir nos enfants ici. Je profite de l’occasion de lancer un appel du « Comité des parents » à tous les parents : impliquez-vous, engagez-vous, saisissez l’exceptionnelle possibilité de participation que vous avez dans cette école. Et là je ne m’adresse pas seulement aux mamans, mais à vous les papas aussi! L’automne prochain il y a l’élection du nouveau comité des parents. Posez votre candidature, venez voter et participez – (Et, puis aux fêtes de l’école, on a toujours besoin d’aide. Soutenez l’engagement du personnel).

Un Merci particulier aux trois présidentes successives du Comité des parents, et à leur équipe, qui parfois dans des moments, pas du tout évidents, se sont battus avec le « Comité d’école » sans relâche pour Eis Schoul. Merci Tonia, Nadine et Céline.

Et puis à la fin le plus important : merci à vous les enfants ! Vous êtes formidables, n’arrêtez jamais d’être curieux, de poser des questions, de nous étonner, et de nous permettre, à nous les parents et adultes, de nous mettre en question. Vous nous apprenez beaucoup, tous les jours. On vous aime!